FERMETURE ESTIVALE !
La billetterie du Crous de Paris / Service Culturel est fermée durant l’été !
Retrouvez nos offres très bientôt.
Rendez-vous pour le lancement de saison en fin septembre
.

Passez un bel été !

Chargement Évènements
Chercher

Event Views Navigation

« Tous les événements

  • Cet évènement est passé

CALLIRHOÉ // Yanis KHANNOUSSI

20 avril à 08:00 - 17:00

|
EXPOSITION // 28 avril au 7 mai 11h -19h
INAUGURATION // jeudi 28 avril 18h – 21h
Les astres s’éloignent, s’effacent lentement de la vue. Les astres s’éloignent. Le départ de la lumière ouvre une obscurité insondable. S’installe une pesanteur vaste d’images. Elle s’étire. L’absence se tient par les colonnes du souvenir. Désirer serait d’abord espérer un sursis, une trêve avant la séparation. Désirer serait d’abord l’idée malade de nier le monde dans son entièreté. Suivre un soleil couchant, refuser sa mort quotidienne. Vouloir dans la lune un soleil à minuit.
C’est par le désir que tout commence. Désir d’un espace de couleur où les contours ne soient que des marges, des friches, des rives, des derives. Laisser à d’autres l’âme aux frontières, l’âme aux lignes pour ouvrir la couleur comme on ouvre le vent lorsqu’on marche. En silence. Sans traces, sans excuses. Rejoindre l’espace céleste où le départ des astres nous traverse comme une mort soudaine. Rejoindre l’espace d’ombres colorées qui existe derrière toute paupière fermée. Ce kaléidoscope interne. Ces lieux où l’univers et l’œil ne se distinguent plus. Les mains ont disparu. L’air demeure, les surfaces sont intouchées. La couleur est le souffle avant le mot, avant le sens, elle est expression, elle s’exhale.
La peinture serait née lorsque Callirhoé, la fille du potier de Corinthe dans la Grèce antique, aurait dessiné d’un trait le contour du visage de son bien aimé, avant une séparation imminente. La peinture serait née comme geste d’immortalisation anticipant une absence assurée. Une longue tradition de peintres a ainsi crû que le dessin précédait la couleur. Pourtant avant même d’être un trait la peinture était déjà désir : un astre s’éloigne et tire tout , sans que rien ne puisse le suivre. Callirhoé, femme amante, fictionnelle ou réelle, est la pulsion primitive de complétude que l’amour promet, les astres rapellent, et la peinture parfois permet.
————————————-
LA GALERIE DU CROUS DE PARIS
————————————-
11 rue des Beaux-arts 75006 Paris
01 40 51 57 88 / galerie@crous-paris.fr
du lundi au samedi de 11h à 19h
St Germain des Prés / Louvre-Rivoli

Détails

Date :
20 avril
Heure :
08:00 - 17:00
Catégories d’Évènement:
, , , , , ,