À deux pieds joints sur le garde-fou // Alexandra Goullier-Lhomme

exposition à la galerie du Crous de Paris

exposition à la galerie du Crous de Paris

                EXPOSITION DU 4 AU 15 NOVEMBRE 2014 Tous le jours de 11h à 19h / entrée libre Tourner autour de l’art performatif, New Balance 533 homme Adidas Zx 500 Og Femme voilà à quel jeu je me prête dans toute ma démarche artistique. Nike Air Max 2016 Goedkoop Qu’il s’agisse d’installation-performances, NIKE ROSHE TWO de vidéo-performances, de traces performatives, de documentations de performances ou même parfois juste de rumeurs ; mon travail tourne toujours autour d’un corps vivant qui vient s’immiscer là, New Balance 1500 homme ici ou ailleurs. Obnubilée en vérité par la relation complexe qu’entretiennent le corps et l’espace dans l’art, Adidas Yeezy 550 Femme par leur relation d’auto-dépendance, New Balance 999 femme d’auto-création et d’auto-suspension ; je viens titiller les frontières de ce médium performatif – si volatil –, tentant de lui accoler une définition, une stabilité, Parajumpers Windbreaker Trench une limite, Jacoby Jones Jersey Asics Femme afin de mieux pouvoir par la suite la transgresser, Nike Pas Cher la détourner et embrouiller. Asics Gel Lyte 3 Femme Noir Affirmer pour mieux contredire, définir pour pouvoir dévier, Nike Lunartempo 2 homme imposer pour donner l’opportunité de s’enfuir ; mon art est un art de la transgression où le maître du jeu est paradoxalement la règle. Ainsi, adidas stan smith femme bleu dans chacun de mes projets artistiques je m’applique soigneusement et méticuleusement à définir un protocole, à établir une partition, Shaq Thompson Panthers Jersey ffxiv gil for sale à user de codes ampli de signifiant, air max 1 ultra et à délimiter et rigidifier l’ensemble dans une esthétique stable, évidente et presque mathématique, dans l’optique de justement venir troubler cet ordre pré-établi, Canotta Brooklyn Nets et d’engendrer une absurde logique suspendu dans l’entre deux. Funambule, Adidas Yeezy 350 Homme Noir intrus, oxymore et déviant ; l’art que j’explore ne s’intéresse finalement qu’à tout ce qui n’existe que par le dictat de la ligne droite et de son détournement. Un art se jouant de la limite,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *